Basu : peu importe, je suis précieuse
1 janvier 2016

Gloria et Moni – de si petites taches sur de si petites filles…

Grand-mère Charlotte est assise derrière son petit stand, en bord de route, dans l’un des quartiers les plus pauvres de Kinshasa, en RDC. Dans la cour, des enfants jouent au football. Cela fait beaucoup de poussière et la chaleur intense les fait transpirer, mais rien ne semble altérer leur enthousiasme dans le jeu. Parmi ces enfants se trouvent Moni, âgée de 8 ans, et Gloria, sa soeur plus jeune de deux ans.

C’est pour ces deux petites filles vives et charmantes que nous visitons cette famille.

On vient juste de diagnostiquer la lèpre chez Gloria et Moni et les symptômes sont clairs : on distingue sur la joue droite de Gloria une tache circulaire, légèrement colorée, avec en son centre un point plus sombre, ce qui atteste à coup sûr que son système immunitaire a travaillé dur. Moni, elle aussi, a une tache légèrement colorée sur la joue et une autre sur une oreille.

Personne ne voulait faire le diagnostic

Tout a commencé plusieurs semaines auparavant. C’était un lundi. Un pasteur a conduit les deux petites filles chez Angelika Piefer qui travaille pour Mission Lèpre à Kinshasa. Sa propre fille joue toujours avec Gloria et Moni et, en constatant les taches sur leurs joues, il s’est demandé s’il ne s’agissait pas de la lèpre. Cependant le diagnostic doit être fait par les responsables des services de soins avant que ne puisse démarrer le traitement. A Kinshasa, la Fondation Damien est chargée du diagnostic de la lèpre, mais personne ne veut faire les analyses médicales nécessaires. Les autorités de Kinshasa ont officiellement déclaré que la lèpre avait été éradiquée, et les symptômes découverts chez deux petites filles auraient signifié que le bacille Gloria et Moni : de si petites taches sur de si petites filles… Gloria Moni de la lèpre était toujours présent dans la ville. Et ceci aurait démenti de belles statistiques ! Hélas, la vie et la santé de deux petites filles ne comptent guère dans ces conditions.

Finalement, ce n’est qu’après beaucoup de temps, beaucoup d’interpellations renouvelées de la part de Mission Lèpre que l’analyse médicale a été lancée et le diagnostic de lèpre confirmé.

Gloria et Moni ont pu commencer le traitement et seront complètement guéries.

gloria-moni-famille
Gloria et Moni avec leurs frères et soeurs et leur grand-mère

Sans père ni mère

Gloria et Moni sont assises, par terre, avec leurs frères et soeurs. C’est le moment de déjeuner et la grand-mère sert du pain trempé d’huile d’olive. Les enfants paraissent affamés devant ce pain, mais ils savent que leur grand-mère ne les laissera pas manger avant d’avoir rendu grâce ! Grand-mère Charlotte a désormais un lourd fardeau. Elle vend du pain pour soutenir sa grande famille car elle seule pourvoit aux besoins de 5 enfants et de 10 petits-enfants.

Donner  pour aider à détecter et soigner d’autres enfants comme Gloria et Moni
Follow

Follow this blog

Get every new post delivered right to your inbox.

Email address